TÉLÉCHARGER CANULAR TELEPHONIQUE LAFESS

TÉLÉCHARGER CANULAR TELEPHONIQUE LAFESS

TÉLÉCHARGER CANULAR TELEPHONIQUE LAFESS

J'ai toujours adoré cet humour horrible parfois, car il épingle ce que les gens pensent tout bas bien souvent sur leurs congénères!.. Koike les radios, c'est extrêmement savoureux! Moi aussi.

Nom: canular telephonique lafess
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Usage personnel seulement (acheter plus tard!)
Système d’exploitation: iOS. Android. Windows XP/7/10. MacOS.
Taille:13.33 MB

Anonyme est une société de production et édition phonographique à laquelle M. Anonyme une part de ses droits exploitation, la société Studio Canal qui vient aux droits de la société Rigolo Films , la société TF1 Vidéo qui vient aux droits de la société Sacha Productions, et la société Dune qui a eu un rôle de producteur exécutif.

La société Daily Motion est une société de droit français créée en mars ; elle se présente comme le premier site français de partage de vidéo, et donc comme hébergeur des pages personnelles des utilisateurs, les internautes auxquels elle offre la possibilité de mettre en ligne des vidéos, de les visionner et de les télécharger grâce à une adresse URL www.

S'étant aperçu que certains de ses sketches étaient proposés sur le site de la société Daily Motion, M. Le 16 octobre , le conseil de la société a répondu que les vidéos litigieuses qui avaient pu être identifiées avaient été retirées mais rappelait les mesures spéciales à mettre en oeuvre pour réaliser les retraits.

Le 25 octobre , M. Jean-Yves Lafesse a exigé de la société Daily Motion de lui communiquer l'identité complète des délinquants. Par exploit en date du 18 décembre , M.

Jean-Yves Lafesse et la société L. Anonyme ont fait assigner la société Daily Motion aux fins de voir constater le caractère contrefaisant des contenus hébergés sur le site www. Le 18 décembre , le tribunal de grande instance de Paris a déclaré M. Jean-Yves Lafesse, la société L.

Anonyme, M. Les quatre demandeurs ont interjeté appel de la décision, mais M. Anonyme se sont désistés de leur appel ; MM.

Jean-Yves Lafesse

Le 28 décembre , la société L. Anonyme a fait dresser un procès-verbal de constat par Me Albou, huissier qui fait ressortir que plusieurs vidéos intitulées "Lafesse refait le trottoir" et "Les yeux dans Lafesse" sont accessibles sur le site Daily Motion et qu'en passant par un site "keepvid.

Les 10 et 11 janvier , un procès-verbal de constat était dressé par un agent de l'APP à la requête de M. Par assignation à jour fixe en date du 22 janvier , M.

Dans leurs dernières conclusions en date du 19 février , M. Jean Yves L. Anonyme et la société Editions Nouvelles Gilbert M. Les demandeurs font valoir que les DVD sont des oeuvres "per se" qui ont été communiquées et qu'en tant que telles, toute diffusion d'un extrait d'un sketch contenu dans un des DVD constitue une atteinte à l'oeuvre en son entier.

Ses dernières news

Jean-Yves Lafesse a précisé qu'il a reçu mandat des autres demandeurs de recevoir l'intégralité des sommes qui leur seront allouées de façon globale à charge pour lui de faire la répartition. Il est demandé au tribunal de : Dire que la mise à disposition et l'offre au téléchargement d'extraits des vidéos extraites des 15 oeuvres audiovisuelles originales des demandeurs sans leur autorisation sur le site internet accessible à l'adresse www.

A titre infiniment subsidiaire, si le tribunal venait à considérer que M. Jean-Yves Lafesse a cédé tout ou partie de ses droits patrimoniaux sur les 15 oeuvres contrefaisantes aux sociétés de production, Condamner la société Daily Motion à payer à M.

Du bicarbonate potassium pour le Togo

Jean-Yves Lafesse, a présenté le service qu'elle offre aux internautes et en a décrit le fonctionnement y compris en sa qualité d'éditeur qu'elle revendique pour les motion makers et official users. Elle a sollicité le rejet des pièces 66, 67 et 69 ainsi que des conclusions datées du 14 février prises par les demandeurs au motif que ces derniers ont ajouté des éléments à ceux déposés lors de leur requête en assignation en jour fixe et avant toute défense au fond formée par les sociétés défenderesses.

Elle a soulevé une fin de non recevoir aux demandes formées au motif d'une part de l'autorité de la chose jugée attachée au jugement du 18 décembre et d'autre part de l'effet dévolutif de l'appel qui dessaisit le tribunal.

Elle a revendiqué sa qualité d'hébergeur et dit que les demandeurs n'ont pas réalisé de notification conforme aux prescriptions de la LCEN avant leur assignation du 22 janvier à laquelle étaient joints les procès-verbaux de l'APP. Elle a contesté que les DVD argués de contrefaçon constituent des oeuvres per se et soient susceptibles en tant que tels de protection, que seuls les sketches tels qu'ils sont d'ailleurs déposés à la Sacem sont des oeuvres de l'esprit ; que les droits de producteur des demandeurs soient établis sur l'oeuvre "unique au monde", que s'agissant d'oeuvres audiovisuelles et donc d'oeuvres de collaboration, M.

Jean-Yves Lafesse ne peut agir sans que l'ensemble des co-auteurs n'agissent en commun. Elle a argué qu'il en allait de même pour l'oeuvre "la fondation Lafesse" dont la société Studio Canal est le producteur, de l'oeuvre "M.

Jean-Yves Lafesse refait le trottoir" dont la société Sacha Productions producteur a cédé les droits d'exploitation à la société TF1 Vidéo. Elle a ajouté que les droits des auteurs ayant été cédés à la Sacem, seule cette dernière est autorisée à agir sur le fondement des droits patrimoniaux.

Lafesse, le canular téléphonique à l’asile psychiatrique

Elle a dénié aux demandeurs la recevabilité de leur action oblique en lieu et place des autres producteurs et contesté les préjudices allégués. La société Daily Motion a sollicité du tribunal de : Constater l'irrecevabilité des pièces 61, 62, 63, 64, 66, 67 et 69 ainsi que des conclusions des demandeurs en date du 14 février , A titre liminaire, Constater l'irrecevabilité des demandes de M.

Jean-Yves Lafesse, de la société L. Jean-Yves Lafesse, M.

Anonyme et de la société Editions Nouvelles Gilbert M. Jean-Yves Lafesse à agir au nom et pour le compte de M. Jean-Yves Lafesse et des sociétés demanderesses serait retenue, Constater l'absence de démonstration de préjudices allégués par les demandeurs tant dans leur existence que dans leur quantum, les débouter de l'ensemble de leurs demandes.

Dans ses conclusions du 19 février , la société TF1 Vidéo a argué qu'elle était titulaire exclusif des droits d'exploitation vidéographiques, en ce compris sur internet, de 4 des 14 oeuvres ou programmes visés par l'assignation : Lafesse refait le trottoir, Lafesse dépasse les bornes, Lafesse dans le camion et Lafesse aux trousses, et qu'en conséquence, les auteurs des oeuvres audiovisuelles étaient irrecevables à agir en contrefaçon des droits patrimoniaux, d'autant que la société L.

Elle a soutenu que les demandeurs sont mal fondés à exercer l'action oblique car les conditions de l'article du Code civil ne sont pas remplies, et notamment car la société TF1 Vidéo a assigné la société Daily Motion par acte du 17 décembre , soit un mois avant l'assignation à jour fixe des demandeurs.

La société TF1 Vidéo a demandé au tribunal de : Dire qu'elle est fondée à ce que soit constatée sa qualité d'ayant droit exclusif des droits d'exploitation vidéographique, notamment sur internet sur 4 des 14 oeuvres contrefaites intitulées Lafesse refait le trottoir, Lafesse dépasse les bornes, Lafesse dans le camion et Lafesse aux trousses, En conséquence, Réserver à la société TF1 Vidéo les droits et actions qui lui sont propres afférents de ces oeuvres.

Moi aussi. Il y en a un génial, je ne suis pas sûre qu'il soit de lui en fait mais je crois qu'il est le seul capable de faire ça.

Je l'ai entendu il y a plusieurs années ne connaissant pas encore Lafesse. Il a appelé une femme en lui disant qu'il avait été enterré dans son cercueil avec un tél portable justement par peur de ne pas être vraiment mort. Il lui a demandé d'appeler le gardien du cimetière en lui donnant le numéro et ensuite de le rappeler lui le mort pour lui répéter ce qu'avait dit le gardien.

La dame a gentiment appelé le gardien qui lui a répondu qu'il avait terminé sa journée et qu'il était hors de question pour lui d'aller déterrer le mort.

De toute façon avec le peu d'oxygène qu'il avait dans le cercueil il finirait bien pas mourir pour de bon. J'espère qu'elle n'a jamais su que c'était une blaque et qu'elle l'a encore sur la conscience.

Elle se fera sûrement enterrer avec un portable mais qu'elle n'oublie pas le chargeur! J'adore Lafesse.