TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

TÉLÉCHARGER CODAP GRATUIT

La Partie Généralités offre notamment la possibilité de réaliser des équipements de catégorie de risque élevée sans contrôles non destructifs hormis les contrôles visuels. Dans cette même partie, des recommandations relatives à l application du code dans le cadre de la réglementation russe ont été introduites. Pour la Partie Matériaux, en complément aux mises à jour liées aux évolutions normatives, le code sera fourni avec une banque de données matériaux, développée en collaboration avec le CETIM, permettant d accéder à l ensemble des caractéristiques mécaniques des produits. La Partie Conception et calculs a été aussi complétée et développée.

Nom: codap gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Usage Personnel Seulement
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:34.19 Megabytes

Dans le cadre de la prsente Division, un appareil pression est limit : lenveloppe soumise pression jusque et y compris aux brides de tubulures, aux raccords filets, tarauds ou souds ou au bord souder de la premire soudure de liaison avec les tuyauteries ou organes qui sy raccordent, aux lments des supports, fixations et autres organes directement souds aux parois soumises la pression.

Dans le cadre de la prsente Division, les conditions normales dexploitation sont les conditions pour lesquelles lappareil a t conu et ralis conformment : ou, aux donnes retenues par le Fabricant Appareils Catalogue voir GA1. Toutefois, quelque soit la rglementation applicable, la prsente Division ne sapplique pas : aux appareils soumis laction directe de la flamme, aux appareils multicouches, aux appareils fretts, aux silos, aux appareils des lots nuclaires couverts par les recueils de rgles spcifiques relatives ces lots, aux rservoirs de stockage couverts par des recueils de rgles spcifiques relatives ces appareils.

Codap 2010 telecharger

Les conditions normales dexploitation supposent galement que lappareil soit install, entretenu et utilis conformment sa destination. Partie M - Matriaux : Les prescriptions de cette Partie permettent deffectuer le choix des matriaux et le contrle de la qualit des produits mis en uvre afin que : le matriau de base et les assemblages souds prsentent, aprs fabrication et dans les conditions demploi de lappareil, une capacit suffisante de dformation plastique, le matriau ne subisse pas de modifications structurales non contrles influant sur ses proprits, la temprature maximale dexploitation de lappareil, le matriau ne prsente pas de risque de dfaillance par rupture fragile la temprature minimale dexploitation de lappareil.

Partie IE - Interprtations et exemples : Modalits dapplication particulires et exemples dapplication des rgles de la prsente Division. Partie R - Rglementations : Textes rglementaires auxquels la prsente Division fait rfrence.

Cette prsentation des rgles est fonde sur des considrations dordre rdactionnel. Toutefois, la plupart de ces rgles tant interdpendantes, lutilisation de la prsente Division, ensemble cohrent de prescriptions, implique le respect de toutes les rgles applicables lappareil considr.

Chaque partie comprend, en outre, des Annexes qui, selon le cas, peuvent avoir lun des statuts suivants : Annexe obligatoire : annexe dont lensemble des dispositions doivent tre appliques lorsque la conformit aux exigences de la prsente Division est requise pour lappareil considr.

Annexe non-obligatoire : annexe dont lensemble des dispositions lorsquelles sont appliques permettent dassurer la conformit de lappareil considr aux exigences de la prsente Division. Toutefois, dautres dispositions rpondant aux exigences concernes peuvent tre appliques aprs accord entre les parties concernes.

Annexe informative : annexe donnant seulement des informations destines aider et guider la rflexion des parties concernes. Les rvisions ultrieures de ces documents ne sappliqueront la prsente Division quaprs y avoir t incorpores par rvision. La prsente Division sappuie sur les versions linguistiques originales des documents rfrencs normes, spcifications , la validit de la stricte quivalence des autres versions linguistiques restant de la responsabilit de leur utilisateur.

Partie C - Conception et Calculs : Les prescriptions de cette Partie permettent, aprs inventaire dtaill des sollicitations mcaniques et thermiques auxquelles sera soumis lappareil, den choisir les formes, den concevoir les assemblages et den dterminer les paisseurs et dimensions afin de prvenir la ruine suivant les diffrents modes possibles de dfaillance de lappareil. Partie F - Fabrication : Les prescriptions de cette partie concernent les dispositions relatives aux oprations de dcoupage, formage, assemblage, soudage, dudgeonnage, traitements thermiques, etc.

Partie I - Contrles et Inspection : Cette Partie concernent les oprations effectuer pour vrifier que lensemble des prescriptions de la prsente Division sont bien t observes et donc que la qualit de lappareil ralis assure la scurit dexploitation attendue.

Ces rgles ont pour but de prvenir la dfaillance de lappareil sous leffet des sollicitations auxquelles il sera soumis en service. La prsente Division sappliquant des appareils de toutes dimensions soumis des sollicitations trs diverses, les rgles de la prsente Division ont ncessairement une porte trs gnrale et leur seule observation peut, dans certains cas, ne pas tre suffisante ; les dispositions complmentaires ncessaires doivent alors tre mises en uvre en accord avec les parties concernes.

Les dfinitions dtailles de ces modes de dfaillance sont donnes en Annexe GA1.

Les principaux modes de dfaillance dus des sollicitations cycliques sont les suivants : Dformation plastique progressive, Fatigue sous dformations lastiques fatigue nombre de cycles moyen et lev ou sous dformations lasto-plastiques plasticit alterne, fatigue nombre de cycles faible , Fatigue favorise par lenvironnement. Pour les besoins notamment du calcul, la prsente Division fait aussi appelle une classification des modes de dfaillance en modes de type primaire ou de type secondaire.

Les modes de dfaillance de type primaire sont les modes pour lesquels la dfaillance rsulte de lapplication ou du maintien dune sollicitation dintensit donne : Rupture fragile. Dformation excessive et instabilit plastique Eclatement. Instabilit lastique Flambage. Les principaux modes de dfaillance court terme cest--dire les modes de dfaillance rsultant de lapplication de chargements non cycliques qui conduisent la dfaillance immdiate sont les suivants : Rupture fragile, Dformation excessive et instabilit plastique Eclatement , Rupture ductile fissuration ou dchirure ductile due des dformations locales excessives , Fuite au niveau des joints du fait de dformations excessives, Instabilit lastique Flambage.

Les modes de dfaillance de type secondaire sont les modes pour lesquels la dfaillance rsulte de la variation rpte des sollicitations : Dformation plastique progressive. Fatigue sous dformations lastiques fatigue nombre de cycles moyen et lev ou sous dformations lasto-plastiques plasticit alterne, fatigue nombre de cycles faible. Les dfinitions dtailles de ces dfaillance sont donnes en Annexe GA1.

Les principaux modes de dfaillance long terme cest--dire les modes de dfaillance rsultant de lapplication de chargements non cycliques qui conduisent une dfaillance diffre sont les suivants : Fluage : Rupture par fluage ; dformations excessives au niveau des assemblages Les modes de dfaillance couverts par la prsente Division sont dfinis et analyss en Annexe GA3 et en C1.

Pour les Appareils Catalogue, il appartient au Fabricant de fixer les conditions de service et donc de dterminer les contraintes que peuvent subir les appareils durant leur vie. Il fixe les limites dexploitation et doit en informer le destinataire de lappareil voir I1. Pour les Appareils Spcifiques, ce choix ne peut, le plus souvent, tre fait par lapplication de rgles simples en raison du grand nombre de paramtres prendre en compte, dont certains sont de la seule comptence du Donneur dordre.

Visionnez la présentation de AUXeCAP

En ce qui concerne par exemple les risques de corrosion, ils peuvent survenir la suite des : variations de concentration, de temprature et de potentiel doxydo-rduction du fluide, ainsi que les modifications possibles de sa composition, la prsence dimpurets, Pour les Appareils Spcifiques, le Donneur dordre, sous sa responsabilit, doit donc communiquer au Fabricant toutes les informations ncessaires la connaissance de ces sollicitations.

Pour les Appareils Catalogue, il est de la responsabilit du Fabricant de dfinir les sollicitations prises en compte et den informer le Client voir aussi I1. A chaque catgorie de construction est associe un certain niveau de svrit de lensemble des prescriptions de la prsente Division applicables un appareil donn ; ce niveau dcrot dune catgorie la suivante dans lordre : A, B1, B2, C.

Ce niveau de svrit concerne notamment : la limitation demploi de certains matriaux, les modalits dapprovisionnement et de contrle des produits, les valeurs de la contrainte nominale de calcul f et du coefficient de soudure z pour une situation normale de service, la conception des formes et des assemblages souds, les oprations de fabrication, les contrles effectuer en cours et en fin de fabrication, les modalits dInspection.

Lorsque le choix des matriaux est de la seule comptence du Donneur dordre, le Fabricant doit vrifier que le choix est compatible avec les exigences de la prsente Division. Cette connaissance pralable des sollicitations doit porter sur : leur nature, leur intensit, leur caractre, statique ou variable dans le temps, les circonstances dans lesquelles elles sexercent conditions normales de service, conditions exceptionnelles de service, essais de rsistance , Si un appareil est constitu de plusieurs enceintes, chacune peut relever de catgories de construction diffrentes ; les lments communs deux enceintes relvent alors de la catgorie de construction la plus contraignante des deux.

En fonction des diffrentes rglementations auxquelles un appareil est susceptible de devoir rpondre, les Annexes GA4 et suivantes proposent diffrentes mthodologies ou procdures permettant de slectionner une catgorie de construction.

CODAP Division 1 Partie G - GNRALITS Lorsque ces mthodologies ou ces procdures sappuient sur diffrentes listes de critres regroupant les facteurs potentiels de dfaillance auxquels lappareil pression peut tre soumis durant sa vie et les consquences dune dfaillance ventuelle, ces listes de critres ne sont pas limitatives et peut tre compltes par des analyses plus dtailles.

Dans le cas dAppareils Spcifiques, lapplication de ces mthodologies ou de ces procdures est de la responsabilit du Donneur dordre qui devra prciser la catgorie de construction retenue lors de lappel doffres. Dans le cas dAppareils Catalogue conus pour des conditions dexploitation prcises mais destins des Clients non connus, lapplication de ces mthodologies ou de ces procdure est de la responsabilit du Fabricant qui devra spcifier, dans le document dfinissant ces appareils, la catgorie de construction retenue et les donnes utilises cet effet.

Le Donneur dordre ou le Fabricant peut toujours retenir une catgorie de construction suprieure celle dtermine par application des mthodologies ou des procdures dfinies ci-dessus. Ce dernier, dans la plupart des cas, dfinit aussi la conception gnrale de lappareil. Ces appareils sont en gnral construits lunit mais peuvent tre aussi construits en srie.

Formation EQUIPEMENTS SOUS PRESSION (ESP)

Ces appareils peuvent tre construits lunit ou en srie. Il convient notamment que les caractristiques minimales requises relatives la tnacit des matriaux soient spcifies. La prvention de ces modes de dfaillance, qui doivent tre pris en compte pour toutes les situations de lappareil, est lobjet principal des rgles de calcul de la prsente Division.

La notion de dformation plastique excessive sapplique aux dimensions densemble de lappareil diamtres, longueurs, angles,. Enfin l Annexe FA7 à été ajoutée, annexe qui propose une méthode permettant d évaluer, pour les aciers non alliés ou faiblement alliés, l évolution des caractéristiques mécaniques d un assemblage soudé soumis à un traitement thermique de détensionnement paramètre d Hollomon-Jaffé Figure 13 Figure 14 Figure 15 10 Contrôles Essais - Inspection La Section Contrôles a été mise à jour et complétée notamment Annexe CEA1 en fonction des modifications apportées à l Annexe FA1 ainsi que les annexes relatives aux méthodes de contrôle.

Codap 2005 Division 2

Code de Construction des Appareils à Pression non soumis à l action de la flamme A cet égard deux nouvelles possibilités ont été introduites ; d une part le contrôle par radiographie numérisée avec plaques-images au phosphore et d autre part le contrôle ultrasonore par traducteur multiéléments Figure Figure 16 Les exigences relatives aux essais et notamment aux essais de résistance ont été précisées. En particulier, pour les appareils exploités dans le domaine du fluage une détermination de la pression d épreuve est proposée, détermination qui s appuie sur la valeur extrapolée de la contrainte nominale de calcul définie pour les situations normales de service sans fluage.

Les valeurs extrapolées sont fournies pour les aciers concernés en Annexe de la Partie Contrôles Essais Inspection. Partie G Généralités La Partie G Généralités spécifie le domaine d application de ces recommandations notamment dans les deux Annexes GA4 et GA5 : Annexe GA4 Appareils implantés et exploités sur le territoire français Appareils non soumis aux exigences de la réglementation française relative à l exploitation des équipements sous pression. Ces deux annexes spécifient les dispositions réglementaires définissant en particulier : leurs champs d application respectifs Figure 17 , les conditions d installation et d exploitation des appareils concernés, la documentation nécessaire relative à ces appareils Dossier descriptif de l appareil, Dossier d exploitation de l appareil , lorsqu il y a lieu, les exigences relatives aux inspections réglementaires, lorsqu il y a lieu, les exigences relatives à la déclaration de mise en service, ainsi que les dispositions principales relatives aux interventions éventuelles sur les appareils interventions, réparations et modifications.

Endommagement par fluage et sous contrainte. Endommagement par fatigue thermique ou mécanique. Endommagements dus à l influence du milieu environnant Figure 19 Ces informations sont complétées par des recommandations quant aux moyens à utiliser pour détecter ces endommagements moyens de mesure et pour en évaluer la nocivité critères Figure 20 Figure 20 Enfin, en compléments aux exigences réglementaires, cette division, suggère des périodicités d inspection en fonction des différents modes d endommagement.

CODAP. Code de Construction des Appareils à Pression non soumis à l action de la flamme

Il en est de même pour les conditions d exploitation de l appareil produit, conditions de service qui doivent être conformes aux exigences de la notice d instruction et les conditions environnementales vent, séisme Toutes les réparations décrites dans la présente partie qui devront par ailleurs être couvertes par le plan d inspection de l appareil sont des réparations permanentes et doivent faire l objet des contrôles et, le cas échéant d essais, définis en Partie CE de cette nouvelle Division.

Partie MO - Modifications des appareils, Cette partie décrit les exigences relatives aux interventions envisageables sur un appareil, interventions rendues nécessaires suite à la modification de la conception, des conditions d exploitation, des conditions environnementales ou encore des exigences réglementaires conduisant à des conditions d étude plus sévères.

Les modifications couvertes par la présente partie sont les suivantes : Modification de la conception de l appareil. Codap Pdf gratuit xp download Chaque indicateur doit porter un marquage clair mentionnant le type Plus en détail. Large gamme de prestations. Collection en cours de formation en baccalaur at professionnel fiches de synthèse des situations d évaluation Repère à l attention des établissements de la voie professionnelle Repères pédagogiquescontrôle. To use this website, you must agree to our Privacy Policyincluding cookie policy.